Conférence de l’Historienne Adeline Rucquoi – 21 Novembre à La Valette du Var

Les conférences de l’historienne Adeline Rucquoi
en Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur 2020

  • Jeudi 19/11 : Saint Gilles du Gard, 17h visite de l’abbatiale suivi à 18h, Pavillon de la Culture,
    « 1200 ans sur les chemins de Saint-Jacques » organisé par le service patrimoine de la Ville de Saint-Gilles,
  • Vendredi 20/11 :  Nice, 16 h, Centre Universitaire Méditerranéen,  65 Promenade des Anglais, « Compostelle : l’espérance ? »,
    organisé par l’association des Amis de Saint-Jacques en Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Samedi 21/11 : La Valette du Var, 15h30, auditorium Pierre Bel,  « La France et Saint Jacques »  suivi d’un verre de l’amitié,
    organisé par l’association des Amis de Saint-Jacques en Terre Varoise
  • Lundi 23/11 : Salon de Provence, 18h, Maison de la vie associative, 44 rue Pierre Marie Ampère, « Compostelle un voyage dans le temps
    et dans l’espace »  organisé par l’association des Amis de Saint-Jacques en Alpilles. Suivi d’un verre de l’amitié.
  • Mardi 24/11 : Marseille, 17h, cité des Associations – 93 La Canebière, « Compostelle un voyage dans le temps et dans l’espace »
    organisé par  l’Association provençale des pèlerins de Compostelle.

 « 1200 ans sur les chemins de Compostelle »
Dès l’annonce de la découverte, en Galice, aux confins du monde occidental connu, de la tombe de l’apôtre saint Jacques vers 830, des pèlerins de toute l’Europe ont dirigé leurs regards vers le sanctuaire qui s’y élevait et s’y sont rendus à pied, à cheval ou en bateau. Comme tout pèlerinage, celui de Compostelle s’est périodiquement renouvelé par des textes, des bâtiments, des reliques, des rites particuliers, et autres “nouveautés”. Des périodes de stagnation ont parfois succédé aux époques de splendeur, mais le pèlerinage n’a jamais disparu. Cette longue histoire est aussi celle de l’Europe.
 
 « La France et Saint-Jacques »
Une exploration des relations multiples d’ordre religieuse, artistique, politique qui illustrent  la dévotion populaire à saint Jacques en France et qui mettent en relation l’espace français et le sanctuaire de Galice par le saint voyage des pèlerins. Une évocation de la fête du jour permettra d’évoquer la tradition du culte à l’archange saint  Michel qui appartient au panthéon des saints protecteurs de la France comme saint Jacques est le saint patron de l’Espagne. 

« Compostelle, l’Espérance ? »
Beaucoup de pèlerins actuels, interrogés sur les motifs qui les ont poussés à partir sur le Chemin de Saint-Jacques, évoquent une quête de sens. Une rupture dans leur vie quotidienne – chômage, mise à la retraite, deuil, séparation, fin des études – peut avoir servi de déclencheur. Consciemment ou non, le pèlerin cherche des réponses. Or, dès le Moyen Âge, l’apôtre saint Jacques est identifié avec la vertu théologale de l’Espérance. Sans doute parce que Compostelle est située à l’ouest, au « bout des terres », au finis terrae, là où le jour s’abime dans l’océan pour renaître au matin du lendemain, là où, pour le chrétien, la fin de la vie terrestre n’était que le commencement de la vie éternelle.

 « Compostelle, un voyage dans l’espace, un voyage dans le temps »
Les chemins de Compostelle sillonnent l’espace européen depuis des siècles. Un espace qui n’est pas seulement géographique, qui est un lieu d’échanges, personnels, économiques et culturels. Les chemins de Saint-Jacques et le pèlerinage – car on ne doit pas oublier les voies maritimes – ont contribué à une histoire commune de l’Europe et des Européens. C’est en l’étudiant à travers le temps que cette dimension apparaît clairement, mais tous les pèlerins et marcheurs actuels le savent qui l’expérimentent au point de faire du chemin, non plus un moyen pour atteindre un but, mais souvent un but en lui-même.


Affiche de la Conférence

Dépliant « Sur les Chemins de Compostelle »


Mention du partenariat

Cette tournée de conférences en 2020 est proposée par l’Agence des  Chemins de Compostelle.
Elle est organisée en partenariat avec la Fédération Française des Associations des Amis des Chemins de Saint-Jacques,
le service Culture et Patrimoine de la commune de Saint-Gilles, 
Les Amis de Saint-Jacques en Provence-Alpes-Côte d’Azur,
Les Amis de Saint-Jacques en Terre Varoise,
Les Amis de Saint-Jacques en Alpilles
et l’Association provençale des Pèlerins de Compostelle.

Avec le soutien des Communes de Saint-Gilles du Gard, de la Ville de Nice…


La conférencière

L’historienne Adeline Rucquoi vit entre la France et l’Espagne. Directrice de recherche émérite au CNRS,
elle est spécialiste d’histoire médiévale de la péninsule ibérique.
Elle est membre de nombreuses académies et sociétés savantes en Espagne, en France et en Amérique du sud.
Elle est membre du Comité International des experts du Chemin de Saint-Jacques auprès du Gouvernement de Galice
et du conseil scientifique des « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France ».
Elle a publié de nombreux ouvrages parmi lesquels
« Le voyage à Compostelle » (Robert Laffont, 2018)
et « Mille fois à Compostelle »  (Les Belles lettres 2014).
Elle a dirigé le colloque « Saint-Jacques et la France » (Cerf, 2002).
Elle collabore à de nombreuses revues, colloques et notamment au beau livre
« Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France, patrimoine mondial » (Gelbart 2018).

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail