3 – 23 Janvier 2021

Bookmarquez le permalien.

Découvert en 1876 et fouillé à plusieurs reprises, le dolmen de Gaoutabry est une tombe collective : elle contenait des ossements humains calcinés appartenant à 34 individus au moins, accompagnés d’offrandes (poteries, outils en silex, perles). Du fait de l’acidité du sol et des pertes causées lors des premières fouilles, ce riche mobilier n’est qu’un pâle reflet de celui que devait refermer la tombe à l’origine. Cette dernière a été l’objet de deux périodes d’utilisation : fin du Néolithique (2800 ans av. J.C.) et début de l’Age du cuivre (2000 ans av. J.C.).
Une présentation très intéressante nous a été faite par Bernard qui a dévoilé avec beaucoup de conviction et une connaissance approfondie les secrets de ce magnifique mégalithe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *