Accueil à Saint-Jean-Pied-de-Port (Nelly et Peter – 2012)

UNE SEMAINE A SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT

sjpp0Les Pèlerins devant l’Accueil

Recevoir, écouter, parler, discuter, consoler, partager, conseiller, faire les gros yeux (sac trop lourd), supposer, interpréter, soigner, sourire, saluer, remercier, remonter le moral, épauler, accompagner, prêter le téléphone, défaire et refaire le sac, entretenir de bonnes relations avec le voisinage, répondre au téléphone aux questions les plus saugrenues, renvoyer par la poste, soutenir, dissuader, traduire, téléphoner, réserver un lit, gesticuler, mimer, baragouiner un espéranto « spécial pèlerin ! », jongler avec l’allemand, l’anglais et le français bien sûr… et enfin s’affaler dans son lit : Tous ces verbes se conjuguent pendant une semaine de 7h30 à 23h à l’ ACCUEIL DES PELERINS.

sjpp2 sjpp1
J’ai oublié : se fâcher et hurler « silence ». A l’arrivée du train de 16h, ils sont parfois une quarantaine, ou davantage ! , fatigués, épuisés par un voyage de 36h et plus, impatients, ou très volubiles qui se défoulent dans une pièce mal insonorisée… !!! ( pareil dans la rue de la Citadelle).

sjpp4 sjpp5
Les coréens sont toujours aussi nombreux. Ils arrivent en cinquième position ! mais la communication reste superficielle : anglais hésitant. Difficile d’expliquer que l’étape est longue, et dépendante des conditions métérologiques, qu’il n’y a rien à acheter d’ici Zubiri.

La description du col de Roncevaux, est évidemment traduite en coréen !!!Etape du Col de Roncevaux traduite en Coréen

Il y a les entêtés qui partiront malgré tout par mauvais temps à 16h30 pour ces 8h de marche ! (grave accident cette année). Il y a ceux qui reviennent presque penauds, car ils ont vraiment compris que leur sac était trop lourd ou ils se sont trompés de chemin. Cette année, pour la 4ème fois, en mai, nous avons accueilli 1500 pèlerins et donné 758 carnets. Et puis, il y a tous les témoignages personnels qui nous sont allés droit au coeur. Nous sommes revenus, une fois encore la tête pleine de souvenirs et le coeur rempli d’émotions. Saint-Jean-Pied-de-Port : un accueil pas comme les autres et unique en son genre.

En attendant le pélerin ... devant l'accueil de St Jean Pied de PortEn attendant le Pèlerin…

Pèlerins varois, tentez l’expérience vous aussi ! PS : un témoignage qui pourrait s’appliquer à tout accueillant ! « Les pèlerins qui viennent maintenant de la plupart des pays de notre planète sont agréablement surpris du superbe accueil donné par quatre personnes qui manipulent avec une facilité déconcertante l’art de renseigner de manière très conviviale en jonglant avec plusieurs langues. MERCI… MERCI… MERCI de la part de tous ! »

sjpp8Le dernier jour au refuge d’Orisson

Nelly Fantl (édition 2012)

2 Comments

  1. Bonjour Nelly et Peter!Je vous écris car j’ai une amie qui voudrait avoir des renseignements sur le chemin de Compostelle je suis Myriam de Hyeres

Invitation à écrire un commentaire...