La route est longue jusqu’à Compostelle… Anne Sylvestre

 

Bookmarquez le permalien.

One Comment

  1. une magnifique chanson qui aborde avec délicatesse des questions essentielles
    . Idéale pour la veillée, après la marche. Le texte est riche et pas forcément mémorisation, donc il faut l’avoir sur soi. Pour la journée, Tous les matins…Ultreia est bien sûr plus facilement exploitable car vite mémorisée. Jc Benazet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *