Un sujet épineux : « qu’il y a des vrais pèlerins et d’autres moins vrais ; que le vrai est chrétien… »

Cliquez ICI

Bookmarquez le permalien.

2 Comments

  1. Bonjour, pourquoi se poser cette question ‘es-tu Chrétien?’ A chacun son Chemin, nous devons respecter les choix des ‘autres’. Un Chrétien aurai t’il plus de faciliter à monter et descendre? Que chacune, Chacun admette ‘l’autre tel qu’il est’! L’humilité n’a jamais ‘tué personne’. Si chaque ‘marcheur’ respectait la nature qui ne lui appartient pas, ce serait un GRAND pas vers le ‘partage’ d’un Chemin Propre et agréable à suivre! Peut-être que ceux ou bien celles qui donnent parfois des conseils ‘commencent par regarder le « nombril » et tout irait mieux. Le Chemin doit être vécu dans la simplicité, on ne prend pas le Chemin pour trouver un bon matelas, une bonne douche. Restons humbles et acceptons ce que le Chemin nous offre, de beauté, rencontres, parfois de blessure morales ou bien physique… Ultréïa!!! (Armel 5 Chemins complets jusqu’à Fisterra et 3 parcours divers)

  2. Que voilà un super article sur une question bien épineuse…
    Si les Chemins de Compostelle n’étaient ouverts qu’aux chrétiens pratiquants… ils n’existeraient plus…et seraient tous envahis de mauvaises herbes et de ronces ! Et… chacun est libre de pratiquer sa foi comme il entend ! on est pas obligé de prier en communauté obligatoirement, où bien souvent, certains font juste semblant de participer… on peut aussi le faire seul, dans les très grandes solitudes des chemins désertiques… en faisant seul ses prières, directement avec Dieu… et sa propre Conscience! Et surtout, en aimant et en respectant son prochain, quelque-soit sa couleur et ses convictions religieuses !
    Gilbert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *