Voie d’Assise .. Août-Septembre 2016

Voie d’Assise (Marie Pierre et Alain Witrand) )

 Il convient tout d’abord de s’inscrire à l’association : Chemin d’Assise- Chemin de paix (de Vézelay à Assise)
qui fournit une aide remarquable (cartes, topoguide et hébergements)

1-le-tauLe Tau

Nous avons choisi de partir tôt (le 23 août pour passer les Alpes fin septembre sans la neige).

Bel  office d’envoi le matin dans l’ermitage franciscain de Vézelay et départ par le Morvan,
ses forêts sombres, ses lacs  et son défilé de montées/descentes.

2-vezelayVézelay

1-La Bourgogne

Le premier accueil  à Chatellux (Gîte Augueux),  déplorable, augure mal du futur : Heureusement c’est le pire sur le chemin
en France et il est vite compensé par la 2ème étape chez Olivier. Par la suite il faudra systématiquement privilégier
les « accueils pèlerins » toujours chaleureux et donativo (donc pas gratuits !) qui sont caractéristiques de ce chemin par rapport
aux accueils commerciaux que l‘on rencontre parfois sur d’autre chemins et sur celui-ci en Italie.

Après Saviange, une étape à Rimont s’impose car elle marque la première d’une série d’étapes profondément spirituelles :
Maison mère des « petits gris », elle offre un très bel accueil et un dîner mémorable en silence avec la communauté.

A Taizé, il faut assister à un des trois offices de 08h30, 12h30 ou 20h30 :
Le recueillement  « un jour ordinaire » de quelques 800 jeunes de toutes nationalités
et les chants de la communauté constituent un des grands moments du chemin.

3-taizeTaizé

Cluny, chaleureux accueil des sœurs de St Joseph  et très belle visite de ce chef d’œuvre architectural.

5-clunyCluny

2-  Le Beaujolais

Région très vallonnée et forestière au départ qui s’aplatit progressivement avec l’arrivée des vignes et des champs de maïs.
Belle étape à Ars et visite des souvenirs de son curé.

4-arsArs

La traversée des Dombes est un peu décevante car on ne voit quasiment jamais les nombreux lacs qui sont  tous devenus privés.
Le magnifique village de Pérouges se profile déjà à l’horizon et mérite une bonne pause pour en profiter.
St Sorlin en Bugey marque la fin de la plaine et, après une succession de cols vers 1000m d’altitude,
nous arrivons à l’auberge d’Ordonnaz dont nous serons malheureusement les derniers clients
car la retraite du propriétaire sonne à la fin du mois !

6-ordonnaz-veyrinOrdonnaz-Veyrin

Juste avant de traverser le Rhône et sortir du Beaujolais, nous passons un long et émouvant moment à Izieu
en souvenir des enfants juifs qui  y furent  raflés et déportés.

7-lecole-des-enfants-dysieuL’école des enfants d’Ysieu

3- Alpes

Nous attaquons le massif de la Chartreuse et ça commence à se corser jusqu’au col du coq après St Pierre de Chartreuse
puis on se stabilise sur le plateau qui surplombe la vallée de Grenoble jusqu’au funiculaire dont on rêvait
et qui est…fermé le lundi : On en est quitte pour emprunter le chemin bien pentu pour dévaler la falaise ! 

8-lundi-fermeture-du-funiculaireLundi : Fermeture du Funiculaire !

Brignoud n’ayant plus aucun point de chute, nous sommes  contraints de nous arrêter dans un hôtel  cher et sinistre
de la zone commerciale de Crolles. L’annonce d’un groupe de 10 belges qui, devant nous, sature les capacités hôtelières
et nous amène à faire  2 courtes étapes à Laval et dans le refuge « Habert d’Aiguebelle » que nous ne regretterons pas
tant l’accueil y fut chaleureux. Petite rogne tout de même en découvrant à l’étape suivante que les belges avaient,
entre temps, changé d’avis sans prévenir le gîte qui les avait attendus toute la soirée
(Nous les avons rencontrés par la suite avec leur convoi de 3 voitures balais et porte bagages !!!).

9-lhabert-daiguebelle-giteL’Habert d’Aiguebelle (Gîte)

Après le Rivier d’Allemont, longue et belle montée vers le col de la Croix de Fer
et St Sorlin, tristounette station de ski vide et sous la pluie.
Après le col d’Arves,  glissé sous une pluie battante et dans la boue,
nous abordons la vallée de la Maurienne que nous suivrons jusqu’à Modane puis Bramant  avec,
à chaque fois de chaleureux accueils pèlerins.

10-redoute-de-marie-therezeRedoute de Marie-Thérèse

Il  reste alors  la superbe montée vers le col du Petit Mont Cenis
puis le lac que nous avons longé jusqu’à la frontière italienne.

11-attaque-dun-chien-de-bergerAttaque d’un chien de berger

12-cabine-du-col-du-petit-mont-cenisCabine du Col du Petit Mont Cenis

13-lac-du-mont-cenisLac du Mont-Cenis

4- Piémont

Belle descente de Gran Scala en traversant des villages pittoresques jusqu’à Suza
où  un petit tour en ville s’impose.

14-suzaSuza

On suit ensuite la vallée entre train, autoroute, nationale et rivière pour aboutir
à San Antonino où le curé nous offre un très bel accueil.
Bien reposés, nous pouvons entamer l’ « escalade » de 400m vers l’Abbazzia San Michele,
bâtiment imposant avec une vue superbe mais qui, malheureusement n’accueille plus les pèlerins.

15-abbazia-san-micheleAbbazia San Michele

16-accueil-pelerin-duomo-de-nieveAccueil pèlerins à Duomo de Niévé

16-campo-ligureCampo Ligure

17-campo-ligure-passo-brochetta-belvedereCampo Ligure – Passo Brochetta Belvédère

La descente nous conduit dans la vallée où nous resterons pendant plusieurs étapes ce qui permet d’allonger le pas.
Nous le regretterons lors de 2 longues étapes en trouvant un « accueil paroissial »
très sommaire sans eau chaude et surtout sans douche.

18-av-altaviaAV – Altavia

A partir de Morbello nous entamons de nouveau la montagne qui ne nous quittera plus jusqu’à notre étape finale :
Les prévisions km/heures de marche du topoguide  (14km/1h, 10km/4h15, 22km/8h.. )
nous rendent méfiants… elles sont réalistes !

19-les-appeninsLes Appenins

20-en-route

En route…

21-balisage

Balisage

5-Ligurie

Dure étape pour le moral entre Campo Ligure et la Passo della Brochetta
sous une pluie battante, en permanence dans le nuage.

22-appeninsAppenins

A l’arrivée, Claudio est une bonne adresse du topoguide pour trouver des solutions.
Encore deux étapes pour atteindre le Passo de Scoffera qui terminera notre aventure pour cette année au bout de 970 km :
Il nous restera 500 km fin mai 2017 pour finir ce chemin à une période plus clémente.

23-passo-di-scoffera-etape-finalePasso di Scofera – Etape Finale

Les commentaires sont clos.